Mairie de Bourganeuf


 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La maison de Gladriel, Cael et Mélusine

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
Gladriel

Gladriel

Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 01/02/2007

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeSam 27 Juin - 14:01:56

La nuit était tombée depuis longtemps. Un voile de brume perfide serpentait sur le sol, entre les bâtisses, glaçant les pieds des promeneurs imprudents qui sortaient à cette heure tardive.
Un bruit étouffé de sabot martelant le sol, se fit discrètement entendre. Gladriel menait tranquillement l’étalon jusqu’à chez elle.
La jeune femme avait laissé ses enfants à leur nourrice pour pouvoir s’occuper pleinement de ses chevaux. De plus elle avait besoin de réfléchir… elle avait besoin de solitude.

On aurait put trouver étrange qu’une jeune femme se ballade dans les rues à cette heure-ci, mais si Gladriel le faisait, c’était pour habituer l’étalon craintif à voyager de nuit sans qu’il n’en soit effrayé.

Gladriel mena Visgrade à la grange, avant de l’emmener au pré. Elle voulait le desseller et le panser. La jeune femme ôta la bride de l’animal et lui mit un licol. Elle ne prêta pas attention aux bruits extérieurs, perdu dans ses pensées. Gladriel s’apprêta à enlever la selle de l’équidé quand soudain, un bruit sourd résonna dans la grange provoquant un écart du cheval.

_Oooolaaa ! Là, gamin, là !

La cavalière s’empressa de rassurer l’animal effrayé. Un miaulement strident perça l’obscurité tout en semblant s’éloigner… Sans doute Chaussette qui partait en courant. Mais pourquoi ?

Quelle était l’origine de ce bruit ?

C’étaient soudainement des reflex de 8 ans d’errance qui revenaient à l’esprit de la jeune femme, comme des automatismes. Gladriel dégaina l’épée qu’elle prenait soin de toujours prendre avec elle depuis ces dernières années. Doucement, discrètement, la jeune femme ouvrit la porte de la grange accolée à la maison. Sur la route, une calèche attendait. Des hommes semblaient s’être engouffrer chez elle. Le bruit semblait être le bruit de sa porte que l’on a forcé.

Il ne fallait pas être savant pour ressentir quand on était en danger ou non.

Aussi discrètement qu’elle avait ouvert la porte de l’étable, Gladriel la referma. Elle s’empressa ensuite à remettre la bride de l’étalon. Gladriel le mena ensuite par la longe du licol, rester sous l’harnachement, jusqu’à la porte de la grange. Si elle restait ici, on l’aurait rapidement trouvé, et bien qu’elle ne connaissait pas la raison de la venue de ces étrangers, la jeune femme ne voulait vraiment pas provoquer leur rencontre. La jeune mère ne céda pas à la panique et mit son étonnement de côté pour pouvoir garder son sang froid.

Une tête passa par l’ouverture, puis c’est le cheval qui passa par la porte. Gladriel prit soin de la repousser et alla se cacher derrière la grange. Personne ne l’avait vu. La jeune femme attendit.
Les questions sur le qui, le pourquoi et le comment n’étaient que banalités. Dans les cas comme cela, on ne pense qu’à sa survie car sa survie était la préoccupation actuelle de Gladriel. Quelqu’un qui rentre chez vous en défonçant votre porte ne vient pas pour prendre de vos nouvelles.

La jeune femme laissa dépasser sa tête de derrière le mur. D’où elle était, elle ne voyait strictement rien. Tous les sens aux aguets, elle guetta le moindre bruit.

Si jamais il fallait fuir, Gladriel serrait bien embarrassé. Derrière elle, il y avait le stade de soule, mais qui serrait assez fou pour fuir sur un terrain totalement découvert. Elle ne pouvait pas non plus passer par la route, la calèche attendait. Le seul moyen de rejoindre le cœur du village était de passer par le pré ou était en train de paître ces deux autres chevaux. Oui, elle ne pourra passer que par là. La jeune femme espérait seulement que l’étalon accepterait de sauter la clôture.

Gladriel enfourcha l’animal, toujours aux aguets. A la moindre menace elle prendrait la fuite.

_________________
La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Gladrielglace


Dernière édition par Gladriel le Dim 28 Juin - 10:00:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
morgane



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/06/2009

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeDim 28 Juin - 1:13:55

les yeux de la sorcières fulminent de colère à la vue de la pièce désertique. Chaque recoin est minutieusement examiné par le regard noir de colère. Comme pour répondre à sa haine, la lune se dévoile sous l'épais manteau de nuage pour inonder le ciel de sa couleur sang. Deux des hommes de la garde pénètrent à leur tour dans la modeste bâtisse, renversant tout sur leur passage, à la recherche de la moindre information. Les pièces sont fouillées, dévastés par les mains de l'ombre. tous reviennent bredouillent excepté le fait qu'ils sont certain qu'elle habitait la encore il y a peu et qu'elle n'est probablement pas partie.

La sorcière , folle de rage interpelle l'espion qui avait trouvé cette endroit. il s'était moqué d'elle!

Alors, je croyait qu'elle serait là!

Mais je ne comprend pas je vous jure!


Les mains de la sorcière se serrent, le cercle qui en est formé se réduit. l'homme porte ses mains sur son cou, ne sachant plus inspiré l'aire qui lui est pourtant vital. la sorcière relâche ses mains alors que le soldat tombe sur le sol, expirant son dernier souffle dans une plainte presque silencieuse. La tension s'installe entre les hommes, encore une erreur et tous risque bien d'y laisser leur vie.

Les hommes s'activent dans la maisons, alors que l'un d'entre eux ramène des vêtements appartenant a des enfants. La sorcière s'en empare, les portes a son nez gracieux avant de laissé son visage s'éclairer du large sourire glaçant le sang de toutes les personnes présentes. Un rire, terrorisant la moindre parcelle de coeurs de ses serviteurs s'échappe maintenant de sa gorge déployée. L'étau allait se refermer sur lui, bientôt elle le tiendrai et le ferai souffrir comme jamais. Maintenant elle connait tout ses secret et saurat lui faire incrire son nom sur le parchemin maudit.

je veux tout savoir sur eux! Je veux savoir combien ils sont, leurs noms, leur age. Je les veux devant moi! je Le veux devant moi!

Son rictus s'estompe ne laissant place qu'au visage froid de son habitude, d'un geste elle sort de la maison, ordonnant a ses hommes de continuer à chercher dans la discrétion. Nul ne devait savoir qui elle était ni même qu'elle était venue dés lors, les hommes feront disparaitre le corps de l'infortune et travaillerons à l'établissement de la mise en scène habituelle.

Alors que la sorcière à rejoint l'intérieur de sa calèche et s'apprête à prendre la route de l'auberge qu'il l'accueillera, les hommes continue leur recherche. Il sont maintenant une bonnes douzaine, traquant la piste. Quatre entame les recherches à l'extérieure de la maison, fouillant les bosquets, et arrivant devant l'étable

Se chargeant de toutes les précautions d'usage, l'un d'entre eux pénètre dans la pièce afin de chercher une trace récente. Son désire est vite satisfait car à ses pieds, la paille mélangé au crottin se regonfle doucement signe d'un piétinement vieux de quelques minutes. Il rend compte de sa découverte à ses camarades qui s'enquirent rapidement de trouvé la piste de sabot qui pourrait les mener à leur proie.

Ils ne se permettent cependant pas de prévenir leur maitresse, de peur de mourir si échec il y avait . Ils rappelles quelques camarades fouillant l'intérieure, dégaine épée et poignard, avant de se séparer à la recherche d'une femme traquée....
Revenir en haut Aller en bas
Gladriel

Gladriel

Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 01/02/2007

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeDim 28 Juin - 10:36:16

Des bruits, la plainte sourde des meubles qui tombent… Le visage de Gladriel devint blanc en s’imaginait la scène qui devait se passer à l’intérieur. On dévastait sa maison, la maison de ses enfants, la maison de son défunt compagnon, et elle, elle ne pouvait rien faire.

Un rire s’échappa de la batisse. D’où elle était, Gladriel n’entendait pas très bien mais il lui semblait bien qu’il appartenait à une femme. Pourtant, il était d’une telle démence que Gladriel hésita tout de même. Un son aussi cynique lui rappelait de façon effrayant le cri des Banshies et des Lavandière de nuit, des démons de légendes que Gladriel redoutait plus que les autre.

Soudain, le son de roues sur le pavé et bientôt la calèche qui s’éloignait fut en vue de la jeune femme. Gladriel entendit le bruit des pas étouffé de personne qui fouillait les alentours.

Cette fois, c’était une question de vie ou de mort, il fallait qu’elle parte, cela devenait urgent ! Gladriel lança un regard désespéré vers le stade de soule. Partir par là serait vraiment plus discret mais ils la repèreraient en quelque instants. Si leur intention était de l’éliminer, un simple flèche bien décocher viendrait à bout de la fugitif. Oui, le pré était la seule solution. Mais elle pourrait alors renoncé à toute sortie discrète et se serrait la course-poursuite assurée.

Mais que lui voulait on ? Pourquoi étaient ils là ?

La jeune femme fit un effort monumental pour mettre de côté ses pensées brouillées pour mieux se concentrer sur sa tâche actuelle. La jeune femme se redressa, elle recula sa jambe gauche mais elle serra immédiatement les doigts, retenant l’élan de son cheval. Visgrade se mit à piaffer ne sâchant réagir à ses ordre contradictoire. La position de la cavalière lui indiquait le galop mais il était retenu par le mort.

Un regard vers le stade, un regard vers le pré.

Il suffisait, seulement, que Gladriel relâche la pression de ses doigts, même subrepticement, et le cheval partirait dans un galop fulgurent.

Du bruit

Des pas qui se rapprochent

Gladriel desserre soudainement ses phalanges, laissant exploser la fougue du cheval qui s’échauffait. Le tapage des sabots martelant le sol résonna dans le paysage. La lune éclairait les alentours d’une lueur étrange. Le problème n’était pas que le cheval ne voit pas la clôture, car il la voyait mieux que sa cavalière. Le problème était qu’il accepte de la sauter.

Sa propriétaire ne lui laissa pourtant pas le choix. Seulement une petite dizaine de petites foulées les séparaient du pré. En quelque seconde Gladriel du marteler le cheval de coup de talon pour qu’il parte tellement fort sur la clôture que sa seule possibilité soit de la sauté. Si par malheur il refusait, le choc entre l’animal et le bois serrait inévitable et à cette vitesse il serrait probablement mortel.

Deux foulées avant l’obstacle, Gladriel se redressa vivement, redressant le cheval par la même occasion. L’étalon prit son appel et s’envola par-dessus la clôture. La réception fut plus douloureuse, Gladriel n’encaissa pas et s’écrasa le buste contre l’encolure de l’animal. Une plainte étouffée s’échappa de sa gorge.

Mirabelle et Visildur s’ébouèrent dans le pré face à temps d’agitation. La jeune femme n’y prêta pas d’attention, ses poursuivant n’allaient pas tarder à chercher à la récupérer.

La deuxième clôture se dessina à la clarté de la lune. Même scénario… Envoyer, redresser, sauter.

Cette fois le cheval faillit tomber quand il se réceptionna.

La jeune femme se fit une belle frayeur mais elle repartit « plein-cul » pour trouver la surperficielle sécurité des ruelles de Bourganeuf.

_________________
La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Gladrielglace
Revenir en haut Aller en bas
Merwyn

Merwyn

Nombre de messages : 186
Age : 578
Localisation : Bourganeuf
Date d'inscription : 15/01/2010

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeMar 9 Fév - 19:17:20

En passant dans le coin, Merwyn se dit qu'elle pourrait faire une petite visite a dame Gladriel et au enfants. Elle frappa doucement a la porte de la grande demeure flanquée d'une grange et d'une écurie. En attendant une réponse, elle observe les chevaux s'ébattre dans le pré voisin. Au bout d'un moment, elle remet un coup de heurtoir.

Il y as quelqu'un ? C'est moi Merwyn ...
Revenir en haut Aller en bas
Gladriel

Gladriel

Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 01/02/2007

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeSam 13 Fév - 1:07:25

Les mains plongées dans une un bloc de pierre remplie d’eau qu’elle a fait chauffer, Gladriel s’affère à laver sa vaisselle. Pommé dans ses pensées, elle n’entend pas les premiers coups frappés contre la lourde porte en bois.

Nouveaux coups qu’elle n’entend pas. Pourtant, le miaulement de Chaussette, la chatte grise de la maison, arrive à la tirer de sa rêverie.

Jetant un coup d’œil par la fenêtre elle aperçoit quelqu’un devant la porte. Se séchant rapidement les mains, elle se dirige vers l’entrée. Avec curiosité, elle ouvre la porte.

_ Merwyn? Comment allez-vous? Entrez, entrez!

Se décalant, elle laisse la jeune femme entrée puis referme rapidement la porte pour empêcher au froid de rentrer. Ravie de voir la jeune bourganiaude chez elle, elle s’empresse d’aller la débarrassé de son manteau.

_ Installez-vous, faites comme chez vous!

Présentant un fauteuil près du feu, elle rajoute un bout de bois dans la cheminé.

_ Vous voulez-boire quelque chose?

_________________
La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Gladrielglace
Revenir en haut Aller en bas
Merwyn

Merwyn

Nombre de messages : 186
Age : 578
Localisation : Bourganeuf
Date d'inscription : 15/01/2010

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeSam 13 Fév - 7:24:09

Au bout d'un moment la porte s'ouvre sur dame Gladriel , d'abord étonnée puis souriante qui la prie d'entrer. Répondant a la maitresse de maison qu'elle allais bien, elle s'enquiert a son tour de sa santé et de celle des enfants. S'installant dans le fauteuil présenté, Merwyn tend ses mains vers la chaleur bienfaisante de l'âtre.

_ Vous voulez-boire quelque chose?

C'est volontiers que je prendrais une tasse d'une infusion si vous avez. Il fait un froid de canard en ce moment. En fait, comme je passait par ici, je me suis dis que je pourrais vous rendre une petite visite de courtoisie. Nous nous voyons principalement a la mairie et parfois a l'occasion de festivités. Hormis la fois ou nous nous sommes croisées au bord du lac nous n'avons guerre eue l'occasion de discuter en privé. Je tenais a remédier a cet état de fait. J'espère que vous n'y voyez pas d'inconvénients ?
Revenir en haut Aller en bas
Gladriel

Gladriel

Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 01/02/2007

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeDim 14 Fév - 2:00:37

_ Je vais bien merci, je suis ravie de vous voir ici. Les enfants, vont très bien aussi, ils jouent tous les deux à l’étage.

Elle lève par réflexe les yeux en l’air. La jeune demoiselle acceptant son offre, Gladriel s’empresse de faire chauffer de l’eau dans l’âtre tout en l’écoutant.

_ Bien sur que non, je n’y vois aucun inconvénient au fait de discuter un peu, bien au contraire!

Elle jette un coup d’œil sur la vaisselle qui reste à faire. Repérant deux godets, elle s’empresse de les laver tout en parlant à sa jeune amie. Le rez-de-chaussée et le salon ne formant qu’une seule pièce, elles peuvent dialoguer sans difficulté.

_ Une tisane vous conviendrais-elle? A moins que quelque chose de plus fort ne vous fasse envie.

Le nettoyage des verres rapidement terminé, Gladriel les dépose sur la table avant de retourner vers la cheminée pour attendre que l’eau ne boue. Chaussette n’en attendant pas plus pour sauter ses genoux, et Gladriel commence à la caresser avec affection.

_ J’y penses… Vous m’aviez demander la dernière fois de vous raconter la légende d’Andvari. Pendant que l’eau chauffe je peux vous la conter si vous le souhaitez.

_________________
La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Gladrielglace
Revenir en haut Aller en bas
Merwyn

Merwyn

Nombre de messages : 186
Age : 578
Localisation : Bourganeuf
Date d'inscription : 15/01/2010

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeDim 14 Fév - 6:39:48

Une tisane me convient parfaitement.

Puis elle ajoute avec un sourire espiègle

Au besoin nous pourrons toujours en arranger la saveur avec quelque chose d'autre.

Le chat venant de sauter sur les genoux de sa maitresse, Merwyn tend la main pour lui faire une grattouille derrière l'oreille. (euuhhh ...au chat ...la grattouille ^^)

_ J’y penses… Vous m’aviez demander la dernière fois de vous raconter la légende d’Andvari. Pendant que l’eau chauffe je peux vous la conter si vous le souhaitez.

Mais avec le plus grand plaisir...J'attendais que vous me le proposiez. Comme vous le savez, je m'intéresse aux histoires et cela sans préjugées sur leurs origines. On ne peut me considérer comme fervente aristotélicienne , bien qu'ayant une foi en quelque chose de supérieure a l'être humain.
Revenir en haut Aller en bas
Gladriel

Gladriel

Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 01/02/2007

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeDim 14 Fév - 12:43:33

Gladriel sourit à sa remarque espiègle et acquiesce à ces propos.

_ Je suis ravis de voir que vous avez un esprit ouvert. Beaucoup de gens ne sont pas aussi curieux et tolérant.

Prenant une grande inspiration, elle jette un coup d’œil à la bouilloire.

_ Et bien, j’avais du vous le dire, qu’Andvari signifie «Le guetteur » ou « Protecteur de vie » . C’est une légende qui fait partie de la mythologie nordique et germanique.

Andvari était un nain magicien qui nageait sous la forme d’un brochet près d’un rocher où il cachait un trésor. Loki, un dieu qui devait payer un tribu pour avoir tuer le fils d’un magicien, Heidmar, attrapa Andvari. Il lui ordonna de lui remettre son trésor, ainsi que l’anneau magique qui renouvelait sans cesse la fortune.
Andvari lui annonça que l’anneau tuera tous ses propriétaire dont deux rois et huit prince, mais Loki n’écouta pas et donna l’or et l’anneau au magicien qui mourut peut après, tué par ses fils. Il en fut de même pour tous ceux désigné par Andvari.


La jeune mère fais alors une pause. L’eau boue dans le feu. Un torchon à la main, et enlève a bouilloire de l’âtre et se dirige vers la cuisine.

_ J’ai appelé le faucon Andvari car il signifie Le guetteur. Et puis, j’aime cette légende. Et puis ses yeux jaunes me rappelle la couleur de l’or… Sait-on sur quel trésor il veille…

Se dirigeant vers la partie préféré de sa cuisine, celle qui contient tout ses pots et plantes, elle sort quelques feuilles de menthe..

_ La menthe vous convient elle? Rien de mieux pour vous dégager les poumons!

_________________
La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Gladrielglace


Dernière édition par Gladriel le Mer 17 Fév - 0:25:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Merwyn

Merwyn

Nombre de messages : 186
Age : 578
Localisation : Bourganeuf
Date d'inscription : 15/01/2010

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeDim 14 Fév - 22:19:09

Merwyn avait écoutée la légende avec attention et resta songeuse quand a sa morale.

S'il est un trésor que ce rapace doit veiller, je souhaite que ce soit votre bonheur et votre santé a vous et aux enfants. Ces deux choses valent bien plus que de l'or.....Protecteur de vie ....c'est peut être la vie que vous lui avez sauvée , qu'il vous as rendu lors de ....hummm...Désolée je pensait a voix haute et ne voulais surtout pas éveiller de mauvais souvenirs.

Revenant a la réalité, elle rougie légèrement d'avoir encore gaffé

J'adore la menthe, cela me dégageras un peu le nez. Je crains d'avoir pris un peu froid .Ah ...au fait je me suis penchée sur le sujet du prochains ...cours. Cela vas vas tourner autour du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Gladriel

Gladriel

Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 01/02/2007

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeMer 17 Fév - 0:31:36

Quand la jeune Merwyn se met à penser à voix haute, Gladriel ne peut s’empêcher de laisser échapper un léger rire, sans aucune trace de moquerie.

_ Ne vous excusez pas de penser à voix haute. Je ne vois pas en quoi cela est dérangeant. Si vous voulez me faire par de vos réflexions je serais toujours toute ouïe.

Quand elle parle d’Andvari, le Protecteur de vie, qui pourrait justement protéger leur vie Gladriel s’arrête une instant, songeuse. Elle n’a pas vu les choses sous cet angle-là, et cette réflexion lui plait, lui paraissant presque poétique. Souriant pour elle-même, elle plonge les feuilles de menthe dans les deux godets.

Les apportant sur la table avec une petite coupelle pour pouvoir y mettre les feuilles en suite, elle s’adresse à la jeune femme.

_ Elle n’est pas très fraîche, nous sommes quand même en plein hivers. Néanmoins, elle devrait avoir assez gout pour faire de l’effet. Le cours?

Gladriel s’assoit.

_ Et bien j’y serais présente… avez-vous réussis à recruter du monde?

_________________
La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Gladrielglace
Revenir en haut Aller en bas
Merwyn

Merwyn

Nombre de messages : 186
Age : 578
Localisation : Bourganeuf
Date d'inscription : 15/01/2010

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeMer 17 Fév - 6:19:32

Elle sourit a la dame en remerciement de ne pas lui en vouloir d'avoir reparlée de son accident et balaye d'un geste l'excuse quand a la fraicheur des feuilles de menthe.

Il est normal que l'on ne puisse en trouver en cette saison.
Par contre je n'aie malheureusement pu trouver d'autre personnes. J'en ais bien reparlée a Chris et messire Naja, mais ni l'une ni l'autre ne semble avoir le temps pour venir. Notre charmante meunière m'as pourtant affirmée qu'elle passerais afin de lire les notes que vous tenez des sessions dès qu'elle aurait un moment. Comme quoi l'idée de faire cela n'était pas si mauvaise. Cela lui permettras de trouver de l'assurance et de se préparer au discutions parfois agitées que l'on mène en taverne. Justement ...en parlant de cela ...voyez vous un sujet particulier que vous aimeriez aborder une prochaine fois?


Inspirant les vapeurs , elle prit de petites gorgées de son infusion et tendit l'oreille pour entendre le son des enfants jouant au dessus d'elle.

ah ... par ailleurs, j'aie fait quelques notes quand au bains les avez vous trouvée ?
Revenir en haut Aller en bas
Gladriel

Gladriel

Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 01/02/2007

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeJeu 18 Fév - 23:11:36

[ MDR, je me suis planté de sujet, j'ais poster sur le RP des bains Laughing Fatigué aujourd'hui ^^]

_ Un sujet? Pour les cours? Je dois vous dire que je n’ais pas d’idée particulière.. Je n’y ai pas vraiment réfléchis en réalité…. Mais je vais y penser.

Lentement, Gladriel boit son infusion. Quand la jeune Merwyn lui parle des bains, elle acquiesce.

_ Oui je les ais vu, mais je n’ais pas eu le temps d’y répondre. Il était tôt le matin et je partais à la mine.
Deux salles de massages me semble suffisant. Je ferais part de ses instructions au maitre du chantier. Le rez-de-chaussée semble bientôt achevé et pour commencer le premier étage, il attend mes indications et notamment le nombre de salles à restaurer.
Pour le personnel, je compte m’y investir largement donc je pourrais effectuer plusieurs tâche à la fois. Il nous sera toujours possible d’embaucher pendant quelque jours plusieurs personne quand nous en aurons besoin.

Pour les prix j’y réfléchis… je pensais les augmenter de 1 écus, ou de 50 deniers tout au moins… Pour les bains à vapeur, j’en ai entendu parler, mais le terme de Hammam ne me dit vraiment rien!


Faisant une pause, elle boit de nouveau de sa tisane tout en écoutant braser les enfants à l’étage. Elle ira les chercher tout à l’heure, pour qu’ils puissent saluer leurs inviter, mais elle préfère les laisser jouer pour l’heure.

Une autre chose lui vient en mémoire, l’attristant quelque peu.

_J’ais reçu la missive que vous avez envoyer à tout le habitants… Cela m’attriste de savoir que ces mots tomberont très certainement dans l’oreille de sourds.
J’ai aussi fait une tentative désespérée il y a quelque mois, sur la place… un véritable cris du cœur. Parmi tous ceux que je connaissais, tous ces « anciens », génération de la première heure tout comme moi, que je tentais désespérément de réveiller, aucun n’est venu me voir… aucun…
Seule Agatha qui a désormais renoncé et Oz, une nouvelle arrivante qui n’est pas rester longtemps, son venu me clamer leurs soutiens.


Gladriel soupire.

_ Cela fait des années que je me bats contre des moulins à vents… je dois vous avouer que çà en est usant..

Une léger sourire s’affiche sur son visage alors qu’elle relève ses yeux bleus sur le visage de sa jeune amie.

_ Néanmoins je garde espoir… Un espoir de fou… mais qu’elle douce folie que de croire que tout ira mieux et que tout sera de nouveau fleurissant!

_________________
La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Gladrielglace
Revenir en haut Aller en bas
Merwyn

Merwyn

Nombre de messages : 186
Age : 578
Localisation : Bourganeuf
Date d'inscription : 15/01/2010

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeVen 19 Fév - 2:23:58

C'est un voyageur qui disait venir de palais stine ou Palestine je n'aie pas bien compris, qui m'en as parlé a la taverne. c'est un mot maure sans doute, il disait que cela se trouvais de par chez lui et que c'était très agréable. Pour les prix ...Faites a votre convenance, mais il faudrait que cela reste abordable pour tout le monde. Certain aurait bien besoin de se décrasser après une journée aux champs. Ah et j'ais aussi laissée sur votre bureau une note pour des projets futurs.

Buvant sa tisane, Merwyn écoute ce que lui dis la maitresse de maison. L'allusion a sa lettre la fait sourire timidement. Elle même n'y crois plus vraiment mais a ce moment la elle se devait d'essayer.

J'aie bataillée avec notre maire durant une semaine et j'aie du le relancer a cinq reprises afin qu'il passe mon message en circulaire municipale. Ayant discutée avec Agatha en taverne et au vu du résultat de notre animation: pas un chat d'inscrit alors que le délais touche a son terme, moi qui comptais relancer l'activité en taverne avec cette idée, je commence a comprendre sa position. Vous même craignez que ceci tombe dans l'oreille de sourds. De plus cela fait le deuxième de mes gorets qui décède de mort naturelle en trois jours. Je sait bien que cela n'as aucun lien mais vous comprendrez que ça affecte un rien mon moral. C'est comme si le mauvais sort s'acharnait a réduire a néant tout nos efforts. De frustration je me suis achetée une nouvelle chemise ce matin ...Verte ...Couleur de l'espoir.

Elle regarde le fond de sa tasse et soupire a son tour

Je crois que quelque chose de plus fort serait le bienvenu......


Relevant les yeux, elle fixe la jeune mère, cherchant dans ses yeux une assurance, un regain d'énergie qui chez elle commençait a s'effriter.

Dites moi dame Gladriel....Au delà de ce fol espoir .... vous y croyez vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Gladriel

Gladriel

Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 01/02/2007

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeDim 21 Fév - 15:38:10

Qu’en elle lui parle de… Palais Stine, Gladriel hausse les épaules. Non, elle ne connait vraiment pas.

_ Pour les prix oui, ne vous inquiétez pas, mais je penses qu’une entrée à 1 écus plutôt qu’à 50 deniers reste tout à fait abordable. De toute manière, ces histoires de prix reste plus pour le geste que par nécessité… Ces recettes ne permettrons certainement pas à couvrir tous les salaires… mais bon, nous en reparlerons au bureau.


Chaussette, encore sur ses genoux, quémande des caresses en frottant sa tête contre le menton de Gladriel. Contrainte de poser sa tisane, elle en boit une dernière gorgée avant de la laisser pour caresser son chat.

Elle écoute alors, en silence, les paroles de la jeune femme.

_ Naja est un bon maire… mais il est malheureusement très effacé. Je ne le lui reproche vraiment pas, car il est le seul à avoir assez de courage pour continuer de diriger la mairie. Sans lui, nous serions foutu…
Mine de rien on lui doit beaucoup.


Je crois que quelque chose de plus fort serait le bienvenu......

Gladriel acquiesce, la comprenant, puis, s’apprêtant à se lever, Merwyn l’arrête dans son élan.

Dites moi dame Gladriel....Au delà de ce fol espoir .... vous y croyez vraiment ?

Sa jeune amie la fixe et Gladriel plonge son regard de saphir dans le sien. Un sourire rassurant naît sur son visage avant de lui répondre d’une voix calme et chaleureuse.

_ Je suis née à Bourganeuf…. J’y suis revenu, pour y rester.
L’espoir n’existe seulement parce que l’on veut bien y croire… C’est comme une flamme, si on ne l’entretient pas, elle meurt…

Au-delà de cet espoir? Oui, j’y crois encore… après l’hivers, le printemps revient toujours… difficilement, timidement, mais il revient.


Gladriel, gardant chaussette dans les bras, se lève pour aller chercher au sellier une bouteille de prune. Quelque minute après, elle revient près de la cheminée avec la bouteille et un verre. Servant son amie, lui tendant le verre, elle reprend sa discussion.

_ Jamais rien ne pourra venir à bout de mon optimisme… Du moins, on arrive toujours à se relever.

Gladriel repense au décès de celui qui devait devenir son mari. Cet évènement l’avait anéanti, pourtant, elle est toujours ici.

_ Il faut bien tomber, pour mieux se relever, il en est de même pour Bourganeuf.
Soyez toujours enthousiasme, croyez moi, la vie ira beaucoup mieux, sous tous les rapports. Du moins, là est ma vision des chose et cela ma toujours réussie.
L’enseignement druidique est très profitable et vous aide à voir les choses sous un autre angle et d’une manière bien plus heureuse.

_________________
La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Gladrielglace
Revenir en haut Aller en bas
Merwyn

Merwyn

Nombre de messages : 186
Age : 578
Localisation : Bourganeuf
Date d'inscription : 15/01/2010

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeLun 22 Fév - 2:51:42

Ce regard d'un bleu profond et le sourire qui l'accompagne, rassérène la jeune tribun autant que les douces paroles d'un nouveau printemps.

C'est que messire Naja n'est que difficilement joignable. Il est si pris par la mairie, qu'on ne le vois que rarement a la taverne et encore moins dans la halle. Pour ma part je crois en l'émulation par l'exemple. Je ne puis demander a autrui ce que je ne fait pas moi même. Il m'avais dit vouloir passer a l'école et j'angoissai un peu a cette idée mais une deuxième personne a suivre les cours serait bien et un passage, même occasionnel, serait d'un tel encouragement...Je veut bien comprendre que le commerce et la gestion de la ville soit crucial....Mais de la a en oublier de vivre ?....

Prenant le verre que lui tend dame Gladriel, elle en boit un grande gorgée et l'écoute poursuivre.

Tomber pour mieux se relever...Reculer pour mieux sauter....Je ne sait si cela aide vraiment a avancer.... Mais parlez moi un peu de cet enseignement druidique, car voir les choses d'une manière plus heureuse me serait certainement d'un grand soulagement.
Revenir en haut Aller en bas
Gladriel

Gladriel

Nombre de messages : 238
Age : 28
Date d'inscription : 01/02/2007

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeJeu 25 Fév - 20:35:31

Tomber pour mieux se relever...Reculer pour mieux sauter....Je ne sait si cela aide vraiment a avancer....

Elle hausse les épaules. Se sont les épreuves de la vie qui font que les être sont ce qu’ils sont.

Mais parlez moi un peu de cet enseignement druidique, car voir les choses d'une manière plus heureuse me serait certainement d'un grand soulagement.

Gladriel se tait un moment, détaillant le visage de son amie. Elle chercher alors ses mots avant de commencer à parler.

_ Vous savez… les fondements du druidisme sont assez dur à intégré pour les personnes ayant eu l’habitude d’être élevé dans la religion aristotélicienne.
La grande « ligne » du druidisme est que, chez les celtes, l’homme n’est pas la création des dieux. Il n’est pas sa créature et ne lui est pas inférieur. Les dieux sont comme des maîtres spirituel, ayant atteint l’ultime sagesse.
Les adeptes du druidisme ont pour but d’atteindre cette état de sagesse…e t de devenir dieu eux-mêmes si l’on veut…
Voilà se qui diffère énormément des cultes monothéistes.
L’être humain n’est pas soumis à ses dieux… Je ne sais pas si je suis bien claire.

Dans le druidisme, nous apprenons à être indépendant et à prendre soin de notre corps et notre âme… Nous ne cherchons pas à nous culpabiliser, mais nous cherchons à atteindre le bonheur, partagé avec nos proches.


La jeune femme s’arrête pour brasser les braises dans l’âtre.

_ Vous êtes une fidèle d’Aristote?
Revenir en haut Aller en bas
Merwyn

Merwyn

Nombre de messages : 186
Age : 578
Localisation : Bourganeuf
Date d'inscription : 15/01/2010

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeJeu 25 Fév - 22:04:39

Écoutant avec attention les propos de dame Gladriel, Merwyn s'interroge. L'humain, non pas créé mais aspirant a devenir l'égal des dieux ? Pas un saint par canonisation, mais se hisser a un niveau supérieur par l'apprentissage et la réflexion? Ce sont la effectivement des concepts nouveaux... quoique, en y réfléchissant, cela lui rappelle vaguement quelque chose. Une conversation plutôt animée entre ses parents alors qu'elle n'était qu'une enfant. Visions floues d'un passé lointain......

_ Vous êtes une fidèle d’Aristote?

La question la surprend un peu et la ramène a la réalité du présent.

J'aie été élevée dans cette foi ...Mais je m'accommode mal de ce que je pense être une mauvaise interprétation des textes et qui placerais la femme en dessous de l'homme. Comme je le disait au banquet de noël ...Je ne suis pas particulièrement fervente et préfère le recueillement solitaire a des messes grandiloquentes. De plus , je ne suis toujours pas baptisée. Oui je crois en quelque chose de supérieur mais je suis très loin d'être une fanatique ou une monomaniaque du bucher. Maintenant suis je une fidèle d'Aristote ?....bon nombre des membres du clergé vous répondrait non. Pour ma part ...je dirais ...un peu.
Mais j'aie assez abusée de votre temps. Je vais vous laisser a vos occupations et retourner aux miennes.


Et Merwyn de s'en retourner chez elle, se promettant de repasser a l'occasion voir la dame et sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Merwyn

Merwyn

Nombre de messages : 186
Age : 578
Localisation : Bourganeuf
Date d'inscription : 15/01/2010

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeDim 29 Aoû - 3:51:49

Voila bien six mois que Merwyn n'était pas venue rendre visite a son amie chez elle.Il était grand temps de rattraper cela. Un panier sous le bras, la voici a frapper a la lourde porte de la demeure.

Gladriel...C'est moi, Merwyn
Revenir en haut Aller en bas
Merwyn

Merwyn

Nombre de messages : 186
Age : 578
Localisation : Bourganeuf
Date d'inscription : 15/01/2010

La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitimeSam 3 Sep - 9:42:43

Un jeu de clefs retrouver sur le comptoir des bains a poussé Merwyn a revenir a cette demeure.
Était elle toujours vide ? Ou serais ce le retours d'une personne chère.
Un peu hésitante, elle frappe a l'huis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: La maison de Gladriel, Cael et Mélusine   La maison de Gladriel, Cael et Mélusine - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La maison de Gladriel, Cael et Mélusine
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mairie de Bourganeuf :: La ville de Bourganeuf :: [RP] Les habitations: Maison RP des habitants :: Les maisons habitées-
Sauter vers: